News

Reste en contact!

Loeb : «On a quitté l’oued par sécurité »

Loeb : «On a quitté l’oued par sécurité »

Arrivé au bivouac de Hami aux alentours de minuit (GMT+8), Sébastien Loeb (Peugeot 3008DKR n°104) a finalement décidé de ne pas reprendre le départ, ce matin de la 10e étape du Silk Way Rally. Voici ce que le pilote français a déclaré hier à son arrivée.

«On devait rouler dans un oued qui était défoncé. On n’avançait pas. On a vu que c’était tout plat sur les bords, en plus j’ai la trace qui sortait. On était assez proche de l’oued. Il y avait une saignée qui était perpendiculaire. Je l’ai vu trop tard. Ca a tapé fort. La tête d’amortisseur a cassé le support. On a d’abord bricolé avec des sangles, cela n’a pas tenuFinalement on a dû attendre le camion d’assistance qui part tout derrière et qui a finalement ressoudé la pièce. Mais puisque la nuit était tombée on n’a même pas pu finir la spéciale. Au départ, on a quitté cet oued par sécurité, parce que c’était défoncé. D’ailleurs tout le monde est passé là après moi. Nous étions là pour leur faire signe de passer plus loin. J’ai un peu mal à l’épaule, mais surtout au doigt car j’ai pris un retour de volant… »

Ce n’est qu’une heure plus tard que le Team Peugeot Total annonçait l’abandon de l’équipage °104.

« J’ai très mal au doigt, je ne peux plus tenir le volant, et je ne me sens pas très bien. Je ne vais pas pouvoir continuer la course dans ces conditions. Je sais que le Team Peugeot Total a la possibilité de réparer la voiture. Mais je dois me préserver et me soigner en vue des prochaines échéances. Encore une fois, j’ai eu de très bonnes sensations à bord de la Peugeot DKR Maxi. C’est une auto compétitive et performante. »